DU 07 NOVEMBRE AU 25 NOVEMBRE 2022:


LE THÉÂTRE D’OBJET FACE AUX TRACES DU RÉEL

co-animé  par Eric de Sarria 
et Valentin Pasgrimaud  (Compagnie Les Maladroits)
(et une invitée surprise)

– 3 semaines


Du lundi au vendredi de 9H30 à 13H15 et de 14H15 à 17H30.
105 heures-

 

Pendant ce stage, à partir du cas concret de la vie d’une co-propriété, nous étudierons les processus d’écriture et les protocoles de présentation, à travers le choix d’objets et leur manipulation:

basé sur des interviews faits par les stagiaires eux-mêmes, et la mise à leur disposition de documents autour de cette co-propriété et de son environnement, le stage sera l’occasion d’expérimenter une forme théâtrale documentaire qui mêle les histoires des habitants, le ressenti des stagiaires et la vie du quartier (XIème arrondissement de Paris).   
Nous aborderons, d’une part, des éléments liés à la dramaturgie:


- les notions de  métaphore et de détournement d’objet,


- la place  et le rôle du manipulateur-protagoniste,


- la question de l’adresse au public 


- la nature et la place du texte dans cette adresse.

Nous aborderons, d’autre part, la question des rapports entre l’ Histoire (avec un grand « H ») et les petites histoires individuelles.     

 

Ce stage, dont le contenu est élaboré par Eric de Sarria et Valentin Pasgrimaud, se déroulera en deux temps :

- Du 7 au 18 novembre : travail d’initiation au théâtre d’objets et recherche individuelle et collective sur le thème pré-cité, sous la direction d’ Eric de Sarria.
- Du 21 au 25 novembre, mis en forme de ce double travail sous l’oeil de Valentin Pasgrimaud, assisté par Eric de Sarria.

 

Nombre maximum de participants: 8

 

Public visé: professionnel·le·s des arts du spectacle. 



 

Tarif: écrire à motsdetetecompagnie@yahoo.com


 

Prise en charge possible par l’aidas et/ou Pôle Emploi


(Pas de possibilité de prise en charge CPF)




Ce stage peut être suivi de façon autonome à celui-qui suit sur le théâtre d’objet face aux traces de l’intime, mais la priorité sera donnée à ceux et celles qui suivent ces deux stages complémentaires.